[Critique] « Tout de suite maintenant » de Pascal Bonitzer

24 juin

   Pascal Bonitzer a choisi sa fille Agathe pour incarner une jeune génération plus exposée que la sienne au capitalisme galopant. Il la propulse dans un univers impitoyable (générique de Dallas quand tu nous tiens) : la jungle perejatkienne du monde de la finance, de la fusion et de l’absorption, du « qui mange qui ». Tout […]

[Critique] « Médecin de campagne » de Thomas Lilti

5 avr

   Thomas Lilti est docteur avant d’être réalisateur, et il a voulu ici, comme dans Hyppocrate, dénoncer les injustices qu’il voit au quotidien. Il est légitime parce qu’il a exercé, non pas comme un spécialiste de crise ou d’attentats mais parce qu’il a un point de vue. Du moins, plutôt que de considérer que « c’est […]

[Critique] « Saint Amour » de Benoît Delépine et Gustave Kervern

23 mar

       Que nous réserve ici le duo le plus barré de notre Hexagone ? Un autre projet fou avec de nouveaux acteurs ? Non, plutôt un pot-pourri de leurs précédents films où l’on s’aperçoit que leur aspect loufoque peut être aussi une recette pour en faire rentrer. Houellebecq, Depardieu comme un refus de […]

[Critique] « Les premiers, les derniers » de Bouli Lanners

17 mar

     Bouli – à ne pas confondre avec le championnat allemand de football – Lanners signe ici son film le plus abouti. Toujours dans son univers à la Aki Kaurismäki, aussi gris et rock’n’roll en ce qui concerne le cinéma. Par des chansons empreintes de virilité exacerbée, il peint son œuvre non pas tel […]

[Critique] « Mistress America » de Noah Baumbach

24 jan

     Plongé dans le septième art dès son plus jeune âge, Noah Baumbach, après Les Berkman se séparent et le couple composé d’une femme de gauche intègre et d’un homme de droite crétin qui divorce pour ces raisons-là, enchaine les longs métrages avec une constance dans la douce mélancolie qui habille les scénarios, mais […]

[Critique] « La vie très privée de Monsieur Sim »

6 jan

     Jean-Pierre Bacri et Mathieu Amalric réunis – certes trop peu à l’écran mais quel plaisir, Vimala Pons en nouvelle égérie d’un certain cinéma, Jeanne Cherhal en guide vocal et Vincent Delerm à la musique, voici ce que l’on appelle une famille, un champ lexical de la tolérance et du talent, une ode aux […]

12345...26

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus